Notre-Dame, une superstar du tourisme mondial

http://www.liberation.fr/france/2019/04/17/notre-dame-une-superstar-du-tourisme-mondial_1721708

Notre-Dame de Paris qui brûle, c’est l’histoire de France et son patrimoine qui s’envole en fumée. Mais aussi l’un des principaux attraits touristiques de la capitale. On s’en enorgueillit souvent: la France est, année après année, le pays le plus visité au monde, devant de sérieux concurrents comme l’Espagne, l’Italie, les Etats-Unis ou la Chine. Et c’est bien Paris (et ses alentours) qui attire la majorité des touristes, à grand renfort de monuments historiques et de symboles mondiaux comme la tour Eiffel, le musée du Louvre ou le château de Versailles.

En photos Autour de Notre-Dame, le choc et la tristesse

Mais Notre-Dame de Paris est encore plus visitée que ces «stars» du tourisme parisien, probablement aidée par sa gratuité. Les données du ministère chargé du tourisme et de l’Office du tourisme et des congrès de Paris sont formelles : avec 12 millions de visiteurs estimés (chiffres 2016), la cathédrale n’était devancée à l’échelle de toute la France que par… Disneyland Paris et ses 13,4 millions de visiteurs (payants, eux). La fréquentation du monument est deux fois supérieure à celles du Louvre, de la Tour Eiffel ou du domaine de Versailles (château et jardin), quatre fois supérieure à celles du musée d’Orsay ou du centre Georges Pompidou.

Infographie : Fréquentation des sites touristiques en France

Première attraction de la capitale du pays le plus visité au monde, Notre-Dame est mécaniquement l’un des sites touristiques les plus fréquentés de la planète. En fait, si l’on retire les parcs d’attractions comme Disneyland Paris ou le numéro un mondial, Walt Disney World (Floride), c’est peut-être même le monument historique le plus visité du globe. Seule la Cité interdite à Pékin semble attirer davantage de touristes, puisque la fréquentation y atteint parfois les 15 millions de visiteurs annuels.

Avec le Louvre, la Tour Eiffel et le reste, la fréquentation touristique de Paris ne devrait pas pâtir de l’incendie de lundi. D’autant que même brûlée et dévastée, Notre-Dame devrait continuer d’attirer les visiteurs.


Baptiste Bouthier